Calamar ou encornet

Loligo vulgaris

    • Océan Atlantique Nord Est FAO 27
      Chalut pélagique
    • Océan Atlantique Nord Est FAO 27; Méditerranée et Mer Noire FAO 37
      Chalut de fond

    Biologie

    Le calamar ou encornet présente un corps allongé et est doté d’une coquille interne très mince. Il peut atteindre 42 cm de longueur. Les femelles vivent 1,5 à 2 ans, les mâles vivent un peu plus longtemps (3 à 3,5 ans). Les calamars sont des prédateurs qui chassent volontiers les poissons, les crustacés ainsi que d’autres céphalopodes. On rencontre le calamar dans l’océan Atlantique et la mer Méditerranée. Il possède un cycle de vie très court et meurt peu après s’être reproduit.

    Situation des stocks

    Les informations concernant cette espèce ne sont pas suffisantes pour évaluer la situation des stocks. Le calamar présente une durée de vie limitée et sa population est fortement dépendante des conditions environnementales, ce qui rend plus difficile une évaluation correcte. Tant les jeunes que les adultes font l’objet d’une pêche intensive, qui pourrait avoir des effets négatifs sur la taille des populations.

    Conséquences écologiques

    Le calamar est souvent victime de prises accessoires dans le cadre de pêches au chalut et chalut pélagique. L’utilisation de chaluts ou chaluts à perche entraîne généralement une quantité importante de prises accessoires, souvent des espèces qui sont déjà menacées par la surpêche. La pêche au chalut à perche a également un effet négatif sur la survie de différents animaux des fonds marins tels que les coraux d’eau froide, des alevins et des espèces menacées comme les requins et les raies. Les filets sont en effet traînés sur le fond, où ils détruisent l’habitat de nombreuses espèces. Par cet effet sur les fonds marins et l’impact sur les différentes populations de poissons, le chalut à perche affecte tout l’écosystème, ce qui a des conséquences à long terme. Les chaluts pélagiques (qui ne sont pas tirés sur le fond) causent moins de prises accessoires et n’endommagent pas les habitats des fonds marins.

    Gestion

    Le cycle de vie court et la dépendance aux facteurs environnementaux, à quoi il faut ajouter le manque d’informations disponibles, rendent difficile la mise en place d’un plan de gestion pour le calamar.

    Pin It on Pinterest

    Share This