Huître plate

Ostrea edulis

    • Label MSC
      Sauvage
    • Label ASC
      Aquaculture
    • Océan Atlantique Nord Est FAO 27 (Norvège)
      A la main

    Biologie

    L’huître plate est originaire du nord-est de l’océan Atlantique et de la mer Méditerranée. Elle a été introduite dans le nord-est de l’océan Pacifique par l’élevage. Les huîtres plates apprécient les eaux tièdes (environ 15°C) peu profondes où elles se fixent à des rochers et filtrent le phytoplancton. A l’âge de 3 ans environ, les huîtres plates ont atteint la maturité sexuelle. Leur durée de vie moyenne est de 20 à 30 ans.

    Situation des stocks

    Autrefois, de grandes colonies d’huîtres plates indigènes peuplaient les eaux côtières belges. Elles ont complètement disparu en à peine 20 ans à la fin des années 1900, en raison de leur pêche. À la fin du 20ème siècle, les populations d’huîtres sauvages ont été touchées par un parasite entraînant une mortalité élevée chez les huîtres. Dans la partie allemande de la mer du Nord, les populations ont même été totalement anéanties. Les stocks ne se sont pas encore rétablis, de sorte que la production d’huître plate demeure réduite. La recolonisation a été entravée par différents facteurs d’origine humaine tels que l’eutrophisation, la pression de la pêche et l’introduction d’espèces invasives.

    Impacts écologiques

    Les conséquences écologiques dépendent du type d’ostréiculture. Les huîtres peuvent être disposées en sacs sur des tables surélevées placées dans la zone de marée. En Méditerranée, où les marées sont très faibles, les huîtres sont cultivées sur des cordes suspendues. En culture sur le fond, le les jeunes huîtres sont “semées” dans des parcelles prévues à cet effet, où les huîtres pourront ensuite grandir. Elles sont ensuite récoltées par dragage. Les jeunes huîtres proviennent de plus en plus souvent de « maternités » spécialisées. L’élevage des huîtres ne demande aucun apport de nourriture car les huîtres se nourrissent en filtrant leur environnement. C’est lorsque les huîtres ont été élevées sur des cordes que l’impact sur l’environnement est le plus réduit, étant donné que le fond marin n’est pas endommagé, que de nouvelles espèces ne sont pas propagées dans l’environnement et parce que cette méthode n’est pas utilisée dans des zones protégées. Les huîtres sont récoltées sélectivement à la main. Par conséquent, on ne déplore ni prises accessoires ni rejets et l’impact sur le fond est réduit. Toutefois, l’ostréiculture est exposée à un risque élevé de propagation de maladies et de parasites, tant parmi les huîtres cultivées que dans l’environnement. Dans le passé, les huîtres infectées ont été introduites illégalement en Europe. Les effets sur la propagation de parasites sont encore perceptibles dans les populations actuelles.

    Gestion

    Pour diminuer la mortalité des huîtres plates, stimuler leur croissance et réduire la propagation de maladies et de parasites, diverses mesures de gestion ont été prises tant pour les populations sauvages que pour les huîtres d’élevage. Ces mesures sont malheureusement insuffisantes et les populations continuent de reculer. Un suivi élargi des stocks et l’instauration de systèmes d’élevage par zones permettraient une protection plus efficace des populations d’huître creuse.

    Pin It on Pinterest

    Share This